Dernière ligne droite

Il me reste 3.000 mots plus un épilogue dont la longueur reste à définir, et j’aurais fini ce $*£% de roman. Sérieusement, À titre posthume me sort par les yeux. Mon objectif actuel est de le finir, de l’imprimer, puis de le brûler.

Plus sérieusement (quoi que…), une fois que je l’aurais fini, je pense que je vais soigneusement l’oublier pendant quelques années mois, au moins le temps d’écrire Contrebande, et puis que j’essaierai de le corriger (en sachant https://www.acheterviagrafr24.com/achat-viagra-cialis-levitra/ qu’il faut que je réécrive tout le début pour virer les incohérences). Ensuite, je verrai s’il y a quelque chose de récupérable dedans, parce que pour le moment, j’ai une telle haine de ce truc que j’ai l’impression qu’il n’y a rien d’intéressant dedans.

Bref, dernière ligne droite \o/

EDIT : j’ai rushé. J’ai écrit 3.340 mots aujourd’hui et j’ai fini ce premier jet, qui n’a pas besoin d’un épilogue du coup. 78.737 mots écrits en 142 jours. Je vais mourir dans un coin, je reviens plus tard.

Tags: , ,

Laisser un commentaire