Garantie

December 24th, 2010

C’est très rare que je fasse remplacer un objet sous garantie. D’abord, parce qu’en général, ils tombent en panne trois jours qu’elle soit finie (mon vieux Toshiba, par exemple). Ensuite, parce que j’oublie qu’elle existe, ou que je perds les papiers.

Je suis une grande fan de Sennheiser pour mes casques depuis très longtemps, et surtout de leur gamme neckband (ces casques qui passent derrière le cou), les PMX. Les casques traditionnels me serrent et me causent des migraines, ou se cassent la figure parce qu’ils ne sont pas assez serrés. J’ai eu deux PMX60 (les plus petits de la gamme), et ils sont morts de la même façon : la prise Jack qui lâche.

Cherchant ensuite un https://www.acheterviagrafr24.com/achat-viagra-en-ligne-belgique/ casque fermé, como se toma la viagra je me suis tournée vers le PMX200 (le plus gros de la gamme), que j’ai beaucoup apprécié malgré un défaut de conception qui me causait des douleurs de la nuque après une écoute prolongée assise. Cette fois-ci, j’ai soigneusement conservé les papiers de garantie, et j’ai bien fait, la prise Jack et un écouteur ont lâché un mois avant qu’elle soit finie (je me sers de mes casques plusieurs heures chaque jour, et ils ont tendance à traîner dans mon sac à main).

Donc début novembre, je renvoie mon PMX200 au SAV, ils m’appellent fin novembre pour me dire que le PMX200 n’est plus produit (c’est un mensonge : il n’a juste jamais été livrable en France, j’ai dû faire des pieds et des mains pour le faire importer des US, où il est toujours référencé dans le catalogue) et qu’ils vont me renvoyer un PMX60. Dont la valeur est 3 fois plus faible que le PMX200. Je dis à la nana que ça ne va pas être possible, elle promet de voir ce qu’elle peut faire et de me rappeler.

Aujourd’hui, le livreur de Chronopost sonne. Colis immense de Sennheiser que j’ouvre pour découvrir… un PX200 (avec une boîte en anglais, donc importé d’un pays anglophone). Donc un casque similaire au PMX200, mais pas neckband. Donc inutilisable pour moi. Super.

Donc au final, pour une fois que j’utilise la garantie, je vais devoir quand même racheter le produit. Peut-être que c’est pour ça que je ne m’en servais jamais en fait : je me doutais bien que le Père Noël n’existait pas.

Cher Papa Noël…

December 23rd, 2010

Mon cher Papa Noël,

Pourrais-tu désormais livrer tes cadeaux avec tes rennes et cesser d’utiliser le service postal ?

Un de mes cadeaux de Noël a été envoyé des États-Unis il y a maintenant

bien deux semaines. Avant-hier, j’ai eu dans ma boîte aux lettres un avis de passage, car la poste ne livre pas les grosses lettres et les dépose directement au bureau de poste. Enfin, directement, c’est vite dit.

Hier, je suis donc allée à la poste récupérer mon cadeau, qui n’y était pas encore arrivé pour une sombre histoire de centre de tri. J’y suis donc retournée aujourd’hui, sous la pluie. Et cette fois, après une bonne demie-heure de recherche, on m’a annoncé qu’un facteur était reparti avec le sac postal qui contenait mon colis.

Il faut donc que j’attende que ce facteur dépose à

nouveau un avis de passage dans ma boîte aux lettres (pas avant la semaine prochaine, où évidemment je ne serai pas chez moi), puisque la poste ne livre toujours pas les grosses lettres, pour pouvoir retourner faire la queue pendant des

heures à la poste et le récupérer.

Je l’aurais donc après le Nouvel An, alors qu’il a été envoyé à la mi-décembre.

Il serait donc appréciable qu’à l’avenir, Papa Noël, tu ne délègues pas tes envois postaux.

Te remerciant par avance,

Khyreena.

PS : Tu as de la chance, je ne t’ai même pas parlé des travaux, qui ont diminué le nombre de guichets, et par là même les conditions d’accueil des clients ET les conditions de travail des guichetiers.

EDIT du lendemain : j’ai reçu un viagra sans ordonnance coup de fil de la poste, je vais pouvoir récupérer mon colis aujourd’hui \o/

Meme d’écriture – Questions 21 à 31

December 21st, 2010

21. Êtes-vous du genre à partir d’une idée, écrire, et prévoir le scénario en chemin, ou à tout planifier avant de commencer l’écriture, même si par la suite vous devez dévier de votre synopsis ?

Je planifie tout à l’avance ! Et je dévie très peu, parce que si je dévie, je suis comme un GPS, je dois replanifiermon trajet jusqu’à la fin, et ça prend du temps ^^

22. L’endroit le plus insolite où vous avez eu une idée géniale qu’il vous était impossible de noter ?

Hum… Comme Ness, je ne vais pas vraiment dans des endroits insolites, donc je n’ai pas trop ce souci. Par contre, il m’arrive de temps en temps d’avoir de bonnes idées en me retournant dans mon lit, et évidemment, à ce moment-là, mon fiancé dort. Je me retrouve généralement à noter tout ça sur mon téléphone (un Nokia vieux comme le monde dont l’écran est en train de me lâcher T_T), le tout sous la couette pour ne pas faire de lumière et risquer de le réveiller ^^”

23. Lorsque vous écrivez, revenez-vous sur vos phrases pour les corriger au fur et à mesure, ou êtes-vous plutôt du genre à ne pas revenir en arrière tant que l’inspiration est là ?

Naturellement, j’ai tendance à retourner en arrière, mais j’ai pris conscience que ça me ralentissait, voire me stoppait dans mon élan. Du coup, je me force à avancer sans trop chercher, et si je commence à trop regarder en arrière, je sais qu’il est temps d’arrêter pour la journée.

24. Écrivez vous « porte ouverte » (en montrant tout au fur et à mesure à vos lecteurs), ou « porte fermée » (en ne montrant rien tant que le point final n’a pas été posé, et la relecture effectuée) ?

On peut répondre “entrouverte” ? ^^ Je montre / lis en général des extraits, mais pas l’intégralité du texte. Simplement parce que mes premiers jets sont rarement de qualité suffisante pour être montrés. Et puis je préfère montrer des textes définitifs, qui ne risquent pas de changer pour une raison ou pour une autre (style, scénario…).

25. Avez-vous un planning d’écriture où vous échelonnez votre production à venir ?

Ohla non. Jamais je n’arriverais à le tenir ^^

26. En moyenne, combien de fois revenez-vous sur un texte pour le corriger ?

Très honnêtement, je n’en sais rien. En gros, jusqu’à ce que je sois satisfaite, au minimum deux fois.

27. Avez-vous déjà participé à un NaNoWriMo (www.nanowrimo.org) ?

Oui, et j’ai lamentablement échoué. Je suis incapable de https://www.acheterviagrafr24.com/achat-viagra-cialis-en-ligne/ tenir un rythme sur un mois entier, je n’ai pas assez de volonté.

28. Parlez-vous de ce que vous écrivez à vos proches et amis non écrivant ?

Je passe mon temps à en parler à mon fiancé (qui doit vraiment craquer, le pauvre), et j’évoque quelques aspects avec d’autres amis (en général en parlant de Lou, parce que Lou-BJD traîne dans un coin ^^). Après, c’est sûr que j’en parle surtout avec Ness, qui écrit et ne compte apparemment pas.

29. Bêta-lisez-vous ? Si oui, cela influence-t-il votre manière d’écrire ? Si non, levitra 20mg buy yahoo pourquoi ?

Pas de bêta-lecture pour moi, sans raison particulière.

30. Quel a été votre premier texte abouti ?

Mes textes aboutis sont des nouvelles, et je serai incapable de dire laquelle a été la première. J’ai beaucoup de mal à parler d’aboutissement en évoquant ces nouvelles, d’ailleurs, parce qu’il faut bien avouer que je ne les aime plus trop, maintenant ^^”

31. Qu’écrivez-vous en ce moment ? (c’est la même question que la 01, mais votre réponse est peut-être différente…)

En ce moment, je bosse plutôt sur À titre posthume. J’essaie de garder ce qui avait de l’intérêt et rentrait dans le thème central et de virer le reste, mais comment me séparer de Liam et Connor ? ^^

Crise de fangirlsime aigu

December 16th, 2010

Quand j’étais au lycée (au début des années 2000), puis à la fac (quelques années plus tard), j’étais hyper fan de K’s Choice. C’était mon groupe préféré, je passais tout mon maigre argent de poche dans leurs CDs, souvent en Suisse en import parce qu’ils n’étaient pas forcément évidents à trouver en France.

Et puis en 2003, ils se sont séparés, Sarah et Gert sont partis faire des carrières solos chacun de leur côté, et ça m’intéressait moins, parce que ce que j’aimais vraiment, c’était le mélange des deux voix, tellement natural, tellement évident. D’ailleurs, si aujourd’hui je compose tellement de duos, c’est probablement à cause d’eux.

Bref, 2003, c’était triste, tout ça tout ça (en plus, ça a pas été l’année la plus glorieuse de ma vie, mais passons).

Cette semaine, je suis sur Paris (enfin, Raccoon City, un genre de village peuplé uniquement de zombies, situé paradoxalement trop près et trop loin de Paris), donc ma petite soeur m’a prêté sa voiture, et comme elle n’a qu’un lecteur CD, j’ai récupéré mes vieux K’s Choice.

Je n’ai pas acheté de CD depuis 2005 environ, donc sans mon iPod, ma discographie est un peu old school (genre dans ma pochette CD, il y a l’intégrale de K’s Choice, les OST des 3 premiers Harry Potter, celui du Lion King et du Evanescence ^^”). Du coup, avec le recul, je me suis dit que je serais curieuse  d’écouter ce que Sarah avait pu faire pendant sa carrière solo, et je suis partie à la recherche d’infos sur le net.

Je me retrouve donc sur kschoice.be, et là, la surprise la plus totale : ils ont ressorti un album ! Je continue à regarder, en me disant que s’ils sont en tournée, j’irai à l’autre bout de l’Europe s’il le faut pour les voir enfin en concert (ouais, enfin, l’autre bout, Allemagne ou Belgique, pas en Hongrie non plus, hein). Mais en fait, je n’en aurais même pas besoin : ils seront https://www.viagrasansordonnancefr.com/viagra-en-ligne/ en concert à Lyon le 30 janvier ! Moi qui comptait aller voir Miyavi une deuxième fois, tant pis pour lui, ce sera K’s Choice :)

C’est bête, mais de savoir ça m’a fait du bien, c’était complètement inattendu et ça m’a bien remotivée !

Ah, et j’ai eu des nouvelles de Morrígan : elle est en cours d’emballage en Chine, elle devrait partir d’ici une semaine. J’espère que je serai chez moi quand elle va arriver !

Meme d’écriture – Questions 11 à 20

December 13th, 2010

(Questions 1 à 10)

11. En tant qu’auteur (et non lecteur), préférez-vous écrire des nouvelles ou bien des romans ?

Ce que je préfère mettre en scène, c’est l’évolution des personnages, ce qui me semble particulièrement difficile à faire dans une nouvelle. C’est pour cette raison que je préfère écrire des romans, même s’il m’arrive parfois (quand j’ai une jolie chute) de m’atteler à une nouvelle.

12. Avez-vous des épiphanies créatives ?

J’ai commencé à inventer des histoires toute petite parce que j’avais peur du noir et des bruits de la nuit (et aussi parce que je pense trop et que ça m’empêche de dormi). J’ai gardé cette habitude (et une partie des histoires), ce qui fait que j’avance tous les soirs dans ma tête sur mes histoires. Certains soirs, j’imagine seulement le déroulement de certaines scènes, d’autres, je réfléchis au déroulement complet de l’histoire. En général, ces soirs-là, l’histoire avance beaucoup. Bref, j’ai des épiphénies créatives de temps en temps ^^

13. La question maudite : et vos tics d’écriture, pouvez-vous nous en parler ?

Hahaha, j’en parlais justement avec un ami cet après-midi. Je réutilise à toutes les sauces des accumulations sans conjonction de coordination (type : “il l’aimait, l’adorait, la chérissait” ou “elle était hautaine, froide, manipulatrice”) et des participes présents. Je crois qu’une phrase sur deux doit en contenir un ^^”

14. Êtes-vous auteur de fanfictions ? Si oui, quels fandoms ? Si non, pourquoi ?

Alors j’ai écrit des fanfictions, quand j’étais plus jeune. J’en ai même posté sur le Net (mais non, vous n’aurez pas les liens !), sur un seul des fandoms pour lesquels j’ai écrit : Harry https://www.acheterviagrafr24.com/achat-viagra-en-ligne-en-france/ Potter. Mais j’ai aussi écrit (et bien caché, cette fois-ci) sur Tantei Gakuen Q et Veronica Mars.

Maintenant, ça fait plusieurs années que je n’écris plus que de l’original, pas parce que je ne suis plus une fangirl (ah, Glee, Fringe, Supernatural, Smallville et j’en passe et des meilleurs… je suis en permanence 15 à 20 séries, et je fangirlise sur plusieurs d’entre elles ^^”), mais parce que j’ai fini par me rendre compte que j’étais absolument incapable de rester fidèle aux personnages de l’oeuvre originale. Je peux les adorer, mais je suis incapable de les écrire un minimum in character, et ça me gonfle prodigieusement. En plus, j’ai toujours l’impression que si je devais écrire une fanfiction, quelqu’un aurait déjà eu les mêmes idées avant, et je naime pas refaire quelque chose qui a déjà été fait.

Après, je n’ai rien contre les fanfictions, j’en suis même quelques unes, de temps en temps, mais je n’ai pas la capacité d’en écrire une, je préfère faire vivre mes propres personnages ^^

15. Si l’un de vos textes venait à buy levitra in london être publié, et à avoir un succès fou, verriez-vous les fanfictions inspirées de votre récit d’un bon œil ?

Oh que oui ! Pour moi, c’est le plus beau cadeau qu’on puisse faire à un auteur. Me connaissant, j’en lirais pleins, et puis je sélectionnerais mes préférées et j’en ferais faire un recueil à mon éditeur, aggrémenté de fanarts bien sûr. Ahem, comment ça, la célébrité que je n’ai pas me monte déjà à la tête ? *partie se cacher*

16. Pouvez-vous écrire plusieurs textes à la fois ?

Pas vraiment. Je manque déjà beaucoup de concentration pour vraiment écrire, si je pars sur deux idées différentes en même temps, ça va fail. Du genre :

  • Tiens, j’ai une idée pour le texte A *ouvre le document A, y tape trois mots*
  • Ah, mais en fait, je viensde réaliser qu’il y a une erreur de continuité dans le texte B *ouvre le document B, en enlève quelques phrases*
  • Ah non, le texte A est beaucoup plus important à écrire là, maintenant, tout de suite. *rouvre le document A, s’énerve, puis ferme tout*

17. Avez-vous des bêta-lecteurs « attitrés » ?

Ness relit régulièrement mes textes (enfin, régulièrement, ce serait le cas si j’écrivais régulièrement quoi ^^). En général, je l’appelle et je lui demande si elle aurait un peu de temps, et elle me répond que non, pas cette semaine, mais de lui envoyer quand même mon texte. Et elle finit par le corriger dans la journée ^^ Je me sers aussi moi-même de bêta, avec une technique fourbe : je lis les textes à haute voix à mon fiancé, ce qui m’oblige à lire lentement, sinon, je survole.

18. Lorsque vous écrivez, écoutez-vous de la musique ?

Le plus souvent oui, ne serait-ce que parce qu’il y a du bruit dans la pièce. Le problème, c’est que mon casque fermé est au SAV Sennheiser depuis un bon mois et que j’ai la ferme impression qu’ils m’ont oubliée, donc en ce moment, ce n’est pas la joie. J’ai des albums fétiches quand j’écris, notamment STACKED RUBISH de The GazettE (que je n’écoute jamais, sinon) et () de Sigur Ros. J’aime aussi écouter des OST, typiquement celui de la saison 4 de Doctor Who ou le premier de Torchwood, mais les changements d’ambiance et de rythme ont tendance à me déconcentrer.

19. Pouvez-vous écrire partout ?

Pas vraiment. J’ai besoin soit d’être chez moi, tranquille, au calme, soit d’avoir autre chose de bien plus important à faire (comme travailler, par exemple ^^). J’aime aussi être dans une atmosphère studieuse, par exemple quand mon fiancé travaille (il bosse à domicile).

20. Est-ce que vos lectures influencent votre manière d’écrire ?

Oh que oui ^^ D’ailleurs, souvent, c’est en lisant que j’ai envie d’écrire et que je suis submergée d’idées.

Catastrophe capillaire

December 11th, 2010

J’avais les cheveux longs, secs, abîmés, avec une fâcheuse tendance à friser n’importe comment, une couleur rouge-délavé-rose inégale avec des racines de fou. Bref, l’horreur absolue. https://www.viagrasansordonnancefr.com/viagra-en-ligne/ Donc hier je suis allée chez le coiffeur. J’aurais mieux fait de m’abstenir.

Je vais tellement rarement chez le coiffeur que ma coiffeuse n’y travaille plus. Donc je me retrouve coiffée par un mec, sympa comme tout, qui discute un moment avec moi pour savoir ce qu’on va faire. On se fixe sur un carré plongeant “remis au goût du jour” sans frange. Il m’impose plus ou moins son idée de couper très court quelques mèches pour cacher la ligne d’implantation sur mon front, je lui impose la couleur noire.

Et d’un coup, il brandit ses ciseaux et me coupe une frange. Et puis il se met à dégrader mon carré (après m’avoir dit qu’il ne fallait surtout pas le faire). Au final, avec la couleur, j’ai la coupe de Mireille Mathieu. Les quelques mèches très courtes font très exactement UN centimètre de long et se rebellent fréquemment en se mettant à la verticale, et j’ai découvert en tentant de me coiffer que ni le carré, ni la frange ne sont droites. Je dois notamment mettre trois tonnes de gel dans ma frange pour cacher la misère. Avec mes problèmes de peau, ça me BRÛLE, tout simplement.

Ah, et histoire d’accumuler, la couleur a été tellement mal rincée que la chemise que je portais hier va finir à la poubelle. Dommage, je l’adorais, c’est même celle que je porte sur la photo de mon profil dA et Facebook.

Je suis une https://www.acheterviagrafr24.com/viagra-feminin-forum-yorumlar/ fille, j’aime me trouver jolie. Depuis hier, je n’arrive plus à aller à la salle de bains à cause du miroir. Dès que je vois mon reflet, je me mets à pleurer. Je dois aller chez mes parents dimanche, puis voir des amis toute la semaine prochaine. Je sens que je vais porter un bonnet.

(Et sur une note complètement différente, Morrígan, qui devait être envoyée en 3 à 4 semaines, puis le 20 novembre, puis le 10 décembre, n’est apparemment toujours pas fabriquée. Fichtre.)

Meme d’écriture – Questions 1 à 10

December 6th, 2010

À la demande expresse de Ness, qui le fait aussi, j’ai décidé de répondre au meme d’écriture très intéressant lancé par Gaby pour ce mois de décembre. Comme j’ai du retard, mes 6 premières réponses seront dans le même post (on procrastine, hein :P ).

01. Qu’écrivez-vous en ce moment ?

Ahem… En ce moment, je n’écris pas beaucoup. Les derniers mots que j’ai posé étaient pour Ubiquity, mon éternelle nouvelle sur un groupe de rock au passé torturé (c’est important, les passés torturés). Mais si j’étais quelqu’un de bien et de bosseur (hahaha ^^), j’avancerais sur Daybreak, mon éternel roman sur des chasseurs de vampires (aux passés torturés, encore une fois, c’est important ^^).

02. Quel est le registre d’écriture (comique, tragique, horreur, humour, etc.) dans lequel vous êtes le plus à l’aise ?

Pour moi, ce sera du drame, avec une petite dose de drame et une touche de drame par-dessus. Ce que je préfère et ce que j’ai le plus de facilité à faire, c’est découvrir peu à peu les passés (torturés, on en a déjà parlé) de mes personnages. J’aime aussi décrire le quotidien, la routine de tout ce petit monde, histoire de donner un aspect réaliste au récit.

03. Thé, café, jus d’orange, de carotte, chocolat chaud… buvez-vous quand vous écrivez ?

De l’eau de source ^^ En même temps, c’est extrêmement rare que je boive autre chose. Le café me rend hystérique, je suis interdite de thé pour raisons médicales et je suis intolérante au lactose, ça diminue les possibilité déjà. Il m’arrive de prendre un peu de Coca ou de jus de fruits multivitaminé si je suis en train de m’endormir pendant une nuit de l’écriture.

04. Vers quel genre de récit (imaginaire, polar, épistolaire) vous tournez-vous le plus naturellement, lorsqu’une idée vous vient ?

En règle générale, c’est du fantastique. Parfois, ça tourne un peu à la fantasy, parfois à la science-fiction, et rarement à la littérature générale.

05. Avez-vous un moment privilégié pour écrire dans la journée ?

Pas vraiment. Enfin, sauf le matin et le début d’après-midi, parce que bon, je ne vais pas non plus me lever avant midi, hein :P

06. À quelle vitesse écrivez-vous ?

Lentement ^^ J’essaie de maintenir 500 mots par demi-heure comme pastillas levitra rythme de croisière, mais ça me demande vraiment beaucoup de discipline, et j’en manque vraiment.

07. Qu’est-ce que vous ne pouvez vous empêcher de mettre dans vos textes ?

Généralement, des mensonges, des non-dits, généralement provenant de la famille de mes personnages. Pour le petit truc ridicule qui revient régulièrement, le grand personnage chauve dont le nom commence par C (je pense à Chris de Daybreak et à Connor d’À titre posthume).

08. Papier-stylo ou Word-clavier ?

Word-clavier, évidemment. Dès que j’écris plus de 10 lignes à la main, je me retrouve avec des douleurs au poignet qui peuvent durer des semaines, alors j’évite. J’utilise toujours mon PC, tout le temps, partout, pour tout. Je prenais mes notes en cours avec (jusqu’au jour où on nous a interdit les PC et où j’ai arrêté de prendre des notes tout court ^^). S’il m’arrive d’utiliser un papier et un crayon, ce sera pour des schémas ou des recherches de noms par exemple.

09. Quel thème ressort de l’ensemble de votre production écrite ?

Un thème qui revient souvent dans mes textes est la destinée. Dans Daybreak, c’est la destinée que les parents ont écrite pour leurs enfants, et qu’ils découvrent peu à peu. Dans À titre posthume, c’est la lecture même des destinées qui est au coeur de l’histoire. Dans La tête dans les étoiles, c’est une malédiction qui forge la destinée de deux des personnages principaux, qui ont elles-mêmes la capacité de lire l’avenir des autres personnages.

10. Que corrigez-vous en ce moment ?

*rire jaune* Quoi ? Correction ? Je connais pas trop en ce moment. Faudrait déjà que j’écrive ^^;;

Ah tiens, quel étonnement, je suis beaucoup moins bavarde que Ness ^^ Bon, eh bien à dans trois jours quand j’aurais battu ma tendance à la procrastination ^^”

Morrígan

November 4th, 2010

Ce post n’a rien à voir avec Daybreak, mais après tout, c’est mon blog et j’y raconte ce que je veux ^^ Aujourd’hui, je voudrais vous présenter Morrígan, ma future nouvelle doll (qui ne quittera pas la Chine avant au moins le 20 novembre, et le 20 novembre, encore super loin T_T). C’est un Puzzelf, un moule limité d’une petite compagnie chinoise qui s’appelle La Légende de Temps (LLT). Il fait 6 cm de haut et est la créature la plus mignonne du monde. C’est la première fois que je crée un personnage pour une doll (mais j’ai vraiment craqué dessus, c’est mon cadeau d’anniversaire ^^), et c’est ma acheter viagra foi agréable.

Donc je vais en faire une petit fille (ma première fille, ghiii), vaguement basé sur la Morrígan de la mythologie irlandaise. Donc mon petit personnage trop mignon sera la déesse de la guerre et des batailles. Sa bénédiction est nécessaire pour gagner une bataille, et son accord pour devenir roi. Elle fait et défait les royaumes selon son humeur et choisit les peules qui prennent le pouvoir en Irlande. Elle aime se promener sur les champs de bataille pour encourager les soldats les plus braves et répandre sa haine sur ceux qui l’ont offensée. Voilà deux petits dessins moches pour montrer ce que je veux en faire (et là, on me souhaite bonne chance, en me rappelant que la bestiole fait 6 centimètres ^^”) :

Morrígan

Je voudrais aussi lui rajouter des sous-vêtements type victorien, toujours dans les mêmes tons, et une armure en cuir. Je sens que ça va être fun ! ^^”

Galerie !

November 4th, 2010

J’ai rajouté une catégorie Galeries, avec pour le moment uniquement des tadalafil efficace photos de mes poupées. Promis, dès que j’ai le temps (et pas trop la flemme), je décroche les fanarts des coupines cialis generique du mur et je les scanne !

Si vous trouvez le moindre souci avec l’utilisation des galeries, n’hésitez pas à me le dire, je https://www.acheterviagrafr24.com/acheter-viagra-sans-ordonnance/ ne connais pas vraiment l’addon que j’ai utilisé pour les faire, et

puis je suis

hébergée par sildenafil prix pharmacie cialis Free, donc ça risque de planter à un moment ou à un autre

^^”

Bienvenue dans le merveilleux monde des labels musicaux !

September 26th, 2010

En dehors de l’écriture, je fais aussi énormément de musique. Il y a un peu plus d’un an,

j’ai été stagiaire dans un petit https://www.acheterviagrafr24.com/achat-viagra-en-ligne-quebec/ label, et j’ai composé, écrit et interprété quelques chansons pour eux.

J’ai finalement remis la main sur les contrats de cessation de droits que j’ai signés il y a un an. La lecture a été… instructive. Mes droits se résument à fermer ma gueule et sourire pendant que je me fais entuber (j’exagère : sourire n’est pas obligatoire, vu que ma tête n’apparait pas sur les covers).

Bilan après un an : une chanson de sortie sur laquelle je ne touche rien (j’imagine que mes chèques ont tous été mangés par la poste *ironie inside*), deux autres qui ne sont toujours pas sorties (et qui me font l’effet de bombes à retardement) et plusieurs enregistrements courts de ma voix sur lesquels je n’ai aucun droit. Évidemment, ce n’est pas un gros label ou un nombre important de ventes, mais j’ai quand même l’impression de m’être faite voler un bout de mon âme.

Le marché de la musique est en faillite… mais pas pour tout le monde.